DAB des villes, DAB des Champs

Récit d’une mésaventure

Le 28 février 2019, vers 12h45, je me présente à un DAB de HSBC France situé sur les Champs Elysées.

Prudent par nature et sensibilisé depuis longtemps aux risques opérationnels (domaine dans lequel j’ai travaillé de nombreuses années), je vérifie que la zone est « claire » avant de me positionner devant le DAB et de saisir mon code comme le demande l’appareil.

A la différence d’autres banques (exemples : BNPP et Société Générale), les DAB de HSBC France des Champs-Elysées demandent de saisir le code et ENSUITE de saisir le montant. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup, comme vous allez maintenant le découvrir…

Alors que je saisissais le code, surgit soudain un individu qui commence à m’importuner. Alors que je lui demande de partir, il s’incruste et commence à me bousculer, légèrement puis de plus en plus violemment, m’empêchant d’annuler la transaction qui ne se passe pas, c’est un euphémisme, comme prévu.

Surgit alors un second individu qui s’intercale entre moi et le DAB et que je vois (enfin « devine ») taper avec frénésie un montant, afin de retirer bien évidemment le maximum permis par le plafond de ma carte bancaire, avant de saisir les billets et de s’éclipser vers l’Arc de… Triomphe.

Morale de la mésaventure : vous avez beau être « en forme » et sensibilisé aux risques opérationnels, vous n’êtes pas protégés comme ce type d’agression en plein jour sur la plus belle avenue du monde. Un processus différent – saisie du montant et ENSUITE saisie du code – aurait cependant fortement réduit le sinistre, sachant que je ne fais pour ma part que des retraits de montant modique.

En matière de risques, il faut toujours tirer les leçons de l’expérience : dans ce cas, ce sera d’éviter les DAB des Champs Elysées et ceux des banques demandant le code PUIS le montant.  

Il semble, selon les confidences de l’Officier de Police Judiciaire qui a pris ma déposition, que ce ne soit pas le premier sinistre de cette nature. Peut-être HSBC France aurait-il intérêt à envisager de mieux protéger ses DAB en amendant le processus ou en fixant un plafond modeste compte tenu de la dangerosité du site.

Rédigé le 1er mars 2019

Contact / Une remarque ?