Chronique Septembre 2017 – Epargne salariale

« SPECIALE EPARGNE SALARIALE »

Les Conseils de surveillance des fonds MOEA (Monétaire, Obligataire, Equilibre et Actions) et du « Fonds H », investi en titres HSBC, se sont tenus le 14 septembre 2017. Toutes les performances sont présentées dividendes réinvestis.

HSBC France Monétaire

Sur le 1er semestre 2017, le fonds perd 0,2% en ligne avec son indice (EONIA capitalisé). Sur 3 ans la perte atteint 0,49%. Cette situation résulte des taux courts négatifs liés à la politique monétaire accommodante de la BCE. Un durcissement progressif de cette politique conduit à anticiper une hausse des taux à partir de fin 2018 / début 2019 ce qui inverserait la tendance à la baisse de la valeur liquidative du fonds. La performance anticipée sur l’ensemble de l’année 2017 serait, nette des frais de gestion, de l’ordre de -0,39%.

Pour des raisons de simplification administrative et d’homogénéisation avec les filiales de HSBC France, le fonds a fusionné en juillet 2017 avec HSBC EE Monétaire (part E) qui affiche des performances similaires.

HSBC France Obligataire

La valeur liquidative du fonds est en retrait de près de 1% sur le 1er semestre, en raison d’une remontée générale des taux en Europe, laquelle devrait se poursuivre d’ici la fin de l’année, après le reflux observé cet été. Au total, la performance annuelle 2017 serait du même ordre, supérieure à celle de son indice de référence, grâce à une sous-pondération des titres à duration longue (qui sont davantage sensibles au risque de hausse des taux).

Sur 3 ans, la performance du fonds reste toutefois très correcte (9,1%).

Pour des raisons de simplification administrative et d’homogénéisation avec les filiales de HSBC France, le fonds a fusionné en juillet 2017 avec HSBC EE Obligations (part E) qui affiche des performances identiques.

HSBC France Equilibre

Le fonds a continué de surperformer par rapport à son indice (5,3% contre 3,7% sur les 6 premiers mois et 22 % contre 19,7% sur 3 ans), alors même que le niveau de risque (volatilité) est comparable pour le fonds et son indice.

Les actions représentent 51% du portefeuille (elles peuvent fluctuer entre 40 et 60%) et profitent d’un environnement porteur. Les expositions les plus importantes concernent les banques dont les titres sont sous-valorisés et les biens et services industriels qui bénéficient de la reprise économique de la zone euro.

Le gérant est très prudent sur les marchés obligataires avec une sensibilité inférieure à 2 (contre 3,7 pour l’indice) et le maintien d’une poche monétaire significative (dont la performance est moins négative que celle des obligations). Une petite allocation en obligations d’entreprise a pour sa part contribué positivement à la performance du fonds.

Une analyse comparative va être menée afin d’étudier l’opportunité de fusionner ce fonds dans le fonds multi-entreprises HSBC EE Equilibre (Part E) qui affiche des performances et un niveau de risque un peu inférieurs mais offrirait la possibilité d’investir une part des actifs sur des marchés actions hors zone euro.

HSBC France Actions

Les constats sont globalement identiques pour ce fonds qui progresse plus vite que son indice de référence (+10,2% contre 8,4% sur le 1er semestre 2017 et 34,3% contre 27,6% sur 3 ans), tout en affichant une volatilité plus faible.

Une fusion est envisagée avec HSBC EE Actions responsables (Part E), fonds aux caractéristiques proches mais socialement responsable et facturant des frais plus faibles. Une analyse comparative plus poussée sera menée d’ici le prochain Conseil de surveillance.

Fonds HSBC France Actionnariat

Cours HSBC 14 septembre 2017 : 8,13 euros (clôture Paris).

Le fonds enregistre une performance de 14,4% sur les 7 premiers mois de l’année (27,4% sur 3 ans et 64,5% sur 5 ans). Il ne détient que des titres HSBC cotés à Paris (25% fin juin contre 29% fin décembre 2016) ou à Londres (75%). Le principe de fonctionnement est resté identique durant la période sous revue : ventes à Paris, marché moins liquide, achats à Londres. L’actif net est globalement stable à 207 millions d’euros, malgré une baisse de 9,5% du nombre de parts, du fait d’un effet « cours » favorable. Il est détenu par 7 500 porteurs fin juin contre 8 000 fin 2016.

Avec 165,5 milliards d’euros fin juillet 2017, HSBC Holdings plc est la 6ème capitalisation boursière de l’indice MSCI World Bank. Malgré la progression récente, les analystes restent plutôt enthousiastes sur la valeur qui est recommandée à l’achat par 30% d’entre eux (62% sont « à conserver »).

Gestion administrative

En suite des fusions effectuées en juillet 2017, les bulletins de versement ont été récemment actualisés tant sur le site de HEE que dans l’intranet HSBC France.

Pour mémoire, les actifs gérés totaux s’élèvent à 345 millions d’euros pour le PEE, 51 pour le PERF et 5 pour le PERCO. Le « fonds H », les fonds Monétaire (67 millions d’euros), Equilibre (60 millions d’euros) et Actions (2 fonds totalisant 42 millions d’euros) représentent les encours les plus élevés. Le pourcentage des actifs disponibles reste beaucoup plus élevé pour le « fonds H » (77%) que pour les autres fonds (44%). Durant le premier semestre 2017, les versements se sont effectués principalement sur les fonds Monétaire et aussi Equilibre. Ce dernier bénéficie en outre du volume le plus élevé d’arbitrages nets, ce qui semble indiquer une appétence retrouvée pour un niveau de risque plus élevé.

Les membres des Conseils de surveillance ont réitéré leur demande d’amélioration de l’écran de saisie des fonds choisis lors de l’investissement de la participation et de l’intéressement, afin que les collaborateurs puissent effectuer leur choix parmi tous les FCPE éligibles aux dispositifs (et non pas seulement une partie d’entre eux).

André SOUESME
Membre du Conseil de Surveillance des fonds MOEA et du fonds HSBC France Actionnariat

Contact / Une remarque ?