Logo CFTC HSBC

OBJECTIFS LUNE

Courant janvier, les objectifs/ambitions de la Direction RBWM ont été déroulés dans tout le réseau.

Le standard téléphonique de la permanence CFTC-HSBC a très vite été saturé d’appels de collaborateurs angoissés, avec toujours la même question :

Comment allons-nous faire pour y arriver, sachant que les objectifs à atteindre ont été explicitement calculés en dehors de toute référence aux atteintes 2018, elles-mêmes en retrait par rapport aux objectifs 2018 ?

Car pour ce qui est des moyens à mettre en œuvre, et pourtant promis par la Direction, excusez du peu :

. Déploiement du projet SAB RBWM                   :            KO

. Dimensionnement des Pôles immobiliers        :          KO

. Mise en place des Pôles Pro                             :                 KO

. Postes vacants RBWM (depuis 24 mois)          :           KO

D’ores et déjà, les DA et RM sont mis sous pression, et ce de façon parfois inacceptable :

Ainsi d’un Directeur de groupe qui s’est cru autorisé à dire à des collaborateurs qu’ils se comportaient comme des « gilets jaunes », au prétexte qu’ils discutaient les objectifs présentés !

VİVE LA LİBERTÉ D’EXPRESSİON CHEZ HSBC !

Oser sortir de la boîte avaient-ils même baptisés un fameux (fumeux ?) séminaire obligatoire, il n’y a pas si longtemps…

Ce qui est certain c’est qu’on pourra bientôt dire, parlant des objectifs RBWM :

ON A MARCHÉ…SUR LA TÊTE !

En clair, attendre d’une prétendue volonté de la Direction de faire prévaloir la Qualité de Vie au Travail (QVT), alors que ceux qui sont en charge au quotidien de la mettre en œuvre s’essuient les pieds dessus, est complètement illusoire.

C’est du reste la principale raison pour laquelle la CFTC-HSBC n’a pas apposé sa signature sur l’accord QVT, alors même que les « objectifs lunaires » de la Direction sont, de facto, une négation assumée de la QVT des collaborateurs.

Aujourd’hui obnubilée par le redressement d’une rentabilité défaillante, incapable depuis 10 ans de fournir un appui productif commercial performant, HSBC est allée recruter en externe de nouvelles têtes pensantes chargées de nous faire avaler leurs ambitions de croissance totalement délirantes.

On touche ici au cœur de la responsabilité d’HSBC, en termes d’accroissement des risques psycho-sociaux organisationnels.

Parfaitement en accord avec les collaborateurs, la CFTC-HSBC n’a eu, et n’aura de cesse, de dénoncer les errements et abus d’une telle politique entrepreneuriale, socialement destructrice et contre-productive.

 

La CFTC-HSBC sera toujours à vos côtés pour

 

Défendre votre vie !

REJOİGNEZ-NOUS !

Contact / Une remarque ?