Logo CFTC HSBC

SEEPH 2019 – Jour 2 : Connaissez-vous l’Épargne Handicap ?

Créé il y a plus de 30 ans (cf. l’article 26-l de la loi 87-1061 du 30 décembre 1987), ce dispositif est un contrat d’assurance vie, dédié aux personnes handicapées. A ce titre, il bénéficie des mêmes avantages en termes de fiscalité et de performance que les contrats d’assurance vie classique.

A ce stade, vous vous posez surement la question de l’utilité de souscrire un contrat Epargne Handicap, que ce soit pour vous ou pour votre enfant handicapé.

En premier lieu, je dirais que cela permet d’envisager plus sereinement l’avenir financier de la personne handicapée, car il s’agit de constituer un capital à la personne handicapée grâce à ses versements ou à ceux de ses proches. Ce capital porte des intérêts et se valorise en restant toujours disponible.  En effet, ce contrat autorise le versement d’un capital ou d’une rente viagère à l’assuré handicapé dès la sixième année*. Il est bien sur possible de faire verser ce capital ou ces rentes bien plus tard et à n’importe quel moment une fois ce délai atteint.
* selon l’assureur, l’âge auquel on peut demander la sortie en rente peut être différent

Ensuite, et c’est un avantage à ne pas négliger, il fait profiter au foyer fiscal, d’une réduction d’impôt substantielle sur une partie des montants des primes versées. Cherry on the cake ! Le plafond de cette réduction varie selon le nombre de personnes à charge au sein du foyer fiscal, ainsi la réduction d’impôts est égale à 25 % du montant des primes, dans la limite de 1525 EUR, plus 300 EUR par enfant à charge.

Bien entendu, quelques conditions existent pour profiter pleinement des avantages fiscaux de l’épargne handicap. Ainsi le contrat doit avoir une durée minimum de six ans et non pas 8 ans pour les contrats dits classiques ! Durant cette période, seule la part d’épargne ayant donné lieu à réduction d’impôt doit restée investie. Il est cependant possible, en cas de besoin, de disposer de cet argent dans le cadre d’une demande d’avance.

A noter que ce type de contrat est exonéré des prélèvements sociaux lors de l’inscription en compte. Ils s’appliquent en revanche en cas de rachat total ou partiel (barême progressif ou prélèvement libératoire).

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à solliciter notre référente Handicap  CFTC-HSBC. Elle saura vous conseiller.

Source : https://epargne-handicap.com

Contact / Une remarque ?