Logo CFTC HSBC

L’indemnisation du congés proche aidant. Ce qui vient de changer au 30 septembre 2020.

Ci-dessous Marylène notre référente handicap nous propose un article sur l’indemnisation du congés proche aidant.

Lors d’un précédent article, nous fêtions le premier anniversaire du congés de proche aidant, anciennement nommé congé de soutien familial. Ce congé permet à un salarié, sous certaines conditions, d’arrêter temporairement son activité professionnelle pour accompagner un membre de sa famille pour faire face à la maladie, à la perte d’autonomie ou au handicap.

Nous revenons vous informer sur ce congé car depuis le 30 septembre 2020, ce congé est indemnisé.

En effet, un décret paru au Journal officiel le 2 octobre 2020 précise ses modalités.

Ainsi, les bénéficiaires toucheront une allocation journalière de proche aidant (Ajpa), qui vise à compenser une partie de la perte de salaire, dans la limite de soixante-six jours au cours du parcours professionnel.

De plus, ce congé pourra désormais être pris de manière fractionnée, sous forme de journées ou même de demi-journées, une souplesse qui permet de s’adapter au plus près des besoins des proches aidants.

Le montant de l’allocation journalière du proche aidant est fixé à 52,08 € pour un aidant qui vit seul et à 43,83 € pour une personne vivant en couple. Imposable et soumise à la GSG-CRDS, elle est versée sans conditions de ressources et ouvre des droits à la retraite.   

Bon à savoir : Sachez, enfin, que légalement, l’employeur ne peut pas refuser ce congé si le demandeur y a droit.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de consulter les liens suivants :

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14339

http://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/vivre-avec-un-handicap/vos-droits/un-conge-indemnise-par-la-caf-pour-s-occuper-de-ses-proches

Contact / Une remarque ?