Logo CFTC HSBC

« La robotisation des salariés est mon inquiétude majeure » nous confie Teddy Déduit dans un entretien avec la CFTC-HSBC…

Quel est votre parcours syndical au sein de la CFTC ?

J’ai débuté mon engagement syndical à la CFTC-HSBC il y a huit ans. Tout d’abord, comme Représentant syndical dans le périmètre de l’ex CE Ouest, puis j’ai été mandaté Délégué Syndical par la CFTC pour notre ex Région NORD, et enfin Représentant de proximité et Coordonnateur de proximité pour le périmètre Centre et Fussy, à l’issue de nos dernières élections professionnelles.

Je suis Sous-Directeur d’agence et mon activité syndicale représente environ la moitié de mon temps de travail. Pour moi c’est très important d’avoir conservé une activité professionnelle : cela me permet d’être à même de faire remonter différentes problématiques de terrain via nos différents élus CFTC-HSBC au CSE et la CSSCT.

Comment vois-tu le syndicalisme aujourd’hui dans les entreprises ?

A mon sens, le rôle d’une organisation syndicale est avant tout d’être le plus présent auprès des collaborateurs pour leur transmettre le meilleur niveau d’information possible, et de recueillir et traiter les réclamations individuelles ou collectives. Il faut dépoussiérer l’image parfois vieillissante du syndicalisme en utilisant les nouveaux moyens de communication mis à notre disposition, comme par exemple l’utilisation de notre site internet CFTC-HSBC, vivant et très riche en contenu.

Ensuite, les orientations et décisions syndicales ne doivent pas être pyramidales, mais plutôt venir de la base, c’est-à-dire prendre en compte l’avis des salariés avant toute décision, comme par exemple lors d’une négociation nationale. Enfin, inciter les collaborateurs et surtout les jeunes à s’investir dans le milieu syndical et surtout celui de la CFTC-HSBC !

Quelle est ta principale inquiétude dans le mode de fonctionnement de l’entreprise de demain ?

La « robotisation » des salariés est mon inquiétude majeure.

L’employeur quantifie les tâches à effectuer des employés comme s’il programmait un robot (nombre de rendez-vous et de ventes pour les commerciaux à respecter toutes les semaines et pour la totalité de l’année, tâches administratives, e-learning à répétition…) et souvent avec des procédures très lourdes et des outils informatiques obsolètes, ce qui épuise mentalement et physiquement les collaborateurs. 

As-tu eu des remontées du terrain concernant le confinement et le déconfinement ?

Bien évidemment comme tous nos élus et délégués, j’ai reçu beaucoup de questions de mes collègues sur ces sujets, en particulier sur tout ce qui était lié au Flexiwork PCA mis en place par notre employeur.

A ton avis, quelles sont les qualités requises pour être un bon Représentant de proximité pour la CFTC-HSBC ?

C’est la proximité, la disponibilité et la réactivité dans les actions menées.

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à devenir Représentant de proximité pour la CFTC-HSBC ?

Humainement parlant, ce mandat est très riche et très intéressant. En effet, le Représentant de proximité est l’intermédiaire direct entre les collaborateurs et les managers locaux pour désamorcer des situations conflictuelles.

Quelle est la chose la plus gratifiante dans ton rôle de Représentant de proximité ?

Résoudre rapidement, chaque fois que c’est possible, les différentes problématiques des collaborateurs de ma zone de proximité et leur redonner le sourire !

Contact / Une remarque ?